Carburants : quelles seront les évolutions dans le futur ?

Publié le : 22 avril 20224 mins de lecture

Le carburant est un combustible qui fournit de l’énergie à un moteur à combustion interne. Ce combustible permet à plusieurs engins à moteur et appareils de fonctionner. Mais la combustion de carburant à grande quantité et avec le temps est devenue nocive pour l’environnement en raison de la pollution de l’air et les émissions de gaz à effet de serre. Et les 2 principaux carburants responsables du changement environnemental sont l’essence et le diesel. Bien que le diesel émette 20% de CO2 de plus que l’essence, ils émettent tous les deux des substances chimiques et nuisibles pour notre santé. Plusieurs améliorations ont alors été effectuées pour alléger cette émission de gaz carbonique trop importante ; comme l’hybride, l’hybride rechargeable et l’électrique qu’on voit déjà sur le marché, ainsi que le biocarburant, l’hydrogène, et le thorium. Voici le top 3 des solutions amenées à se développer dans le futur.

Top 1 : Les bienfaits du biocarburant

Le biocarburant d’où son nom « bio » est issu de déchets végétaux ou animaux, c’est-à-dire la biomasse qui produit de l’énergie pour faire fonctionner le véhicule. Il est employé pour compléter l’essence et le gasoil. Pour le véhicule à essence, il y a l’éthanol qui est produit par la fermentation de sucre et d’amidons, et le biodiesel pour celui à diesel, qui est fabriqué par des graisses animales et de l’huile végétale. Tous les deux ont comme avantage de réduire l’émission de gaz à effet de serre.

Top 2 : L’hydrogène ou la grande découverte

L’hydrogène vise à produire de l’électricité à l’intérieur du véhicule grâce à l’oxygène ajouté, ce qu’on appelle la pile combustible. Ce gaz introuvable mais extrait dans le milieu naturel découvert il y a 40ans ne rejette aucune substance chimique mais uniquement de l’eau. Le souci étant que le prix des appareils et engins roulant à l’hydrogène n’est pas à la portée de tous et sa consommation massive en énergie n’est pas négligeable.

Top 3 : Le thorium dans un avenir plus lointain

Un jour, le thorium serait la découverte révolutionnaire dans l’histoire de l’automobile. Cet élément chimique découvert il y a plus de 2 siècles est aujourd’hui envisagé en tant que combustible nucléaire pouvant remplacer l’uranium. Le thorium produit une grande quantité d’énergies grâce à un laser, et on estimerait qu’un gramme de thorium serait l’équivalent de milliers de litres d’essence. Cependant, nous ne disposons pas encore d’expériences suffisantes pour son utilisation sur tous les engins et appareils, et seuls certains pays développés disposent de réserves de thorium considérables.

Plan du site